Elper Boys a célébré la troisième moitié de la traite des vaches sur les terres agricoles

Une victoire très douce sur le concurrent VKW de Westerbork et une promotion miraculeuse en quatrième division à la fin des années 1950. Plus d'un demi-siècle plus tard, les temps forts des Elper Boys ne sont toujours pas oubliés. Aujourd'hui, en 1948, le club a été fondé.

Elp est un charmant village agricole près de Westerbork et est aujourd'hui considéré comme un havre de tranquillité et de navetteurs. Combien d'entre eux sauraient que la fierté locale a déjà disputé ses matchs à domicile face aux Western Camps?

À son apogée, les Elper Boys ont été promus en quatrième division de la KNVB, après que le VV du même nom ait été battu 0-2 au Brink à Annen. L'ensemble d'Elp s'est enfui pour encourager ses garçons dans ce match historique.

C'était des moments différents dans le football. Les Elper Boys ont changé derrière le café Ten Berge, l'actuel Koekoekshof. Après le match, les Elpers sont rapidement rentrés chez eux pour traire les vaches. La formation à succès se composait principalement de fils d'agriculteurs, il n'y avait tout simplement pas de place pour un tiers.

L'un pour l'autre près du feu

Les souvenirs des Elper Boys sont nombreux, le nombre de joueurs qui portaient effectivement le maillot noir et blanc diminue. Seule une poignée de joueurs de l'équipe du championnat sont encore en vie, dont l'ancien avant-centre Roelof Boer (86 ans). Le producteur laitier, né et élevé à Elp, parle encore régulièrement de ses souvenirs à ses derniers compagnons.

Selon Boer, la force était la solidarité de l'équipe: «Nous sommes vraiment passés par le feu l'un pour l'autre. Et la promotion? C'était une réussite mondiale pour un si petit club.

Un cheval mort ne pouvait pas être tiré

Les Elper Boys ont duré trois ans en quatrième division, puis le club est de nouveau relégué à la Drenthe Football Association. Pendant ce temps, la bougie de football d'Elp s'éteignait lentement. Les garçons qui ne pouvaient pas devenir fermiers ont quitté le village. L'adhésion a chuté.

Il n'était plus possible de tirer un cheval mort. Le 30 juin 1968, la prise a été retirée d'Elper Boys. Ce qui reste, ce sont les doux souvenirs et une belle enseigne sur l'ancien terrain de football avec le texte "Voorm. Terrain de sport'. Où dans le passé la bataille a été menée contre des équipes comme Witteveen, Raptim et VKW, maintenant des moutons sans méfiance paissent.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *.

*
*
You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Translate »