“ J'y étais '' – FC Groningen – Vitesse (4-3) 1 octobre 2006

Les hommes sont parfois accusés d'oublier souvent des choses. Un jour de mariage, les détails d'une conversation ou d'un anniversaire. Cependant: nous avons interrogé nos followers sur le match le plus légendaire auquel ils aient assisté en direct. Nous avons reçu un flot de réponses. Nous avons demandé à plusieurs abonnés de mettre cela sur papier. Cela a abouti à de belles histoires que nous partageons dans la nouvelle section «J'y étais». 

FC Groningen – Vitesse (4-3) 1 octobre 2006 – Peter van der Wal

Le FC Groningen-Vitesse joué le premier jour d'octobre 2016 était un match lent avec un venin dans la queue. Après avoir été éliminé en milieu de semaine en Europe, en partie à cause d'un penalty inutilisé contre le Partizan Belgrade par Yuri Cornelisse, le match à domicile contre les sacs de vélo était au programme.

Après la chute, j'ai rassemblé le courage de voyager de Lelystad à Euroborg. Jusqu'à la 80e minute, tout indiquait que le FC subirait jusque-là une rare défaite à Euroborg. Après le 0-1 à la 2e minute par Pryor, 1-1 (39.) par Evgeniy Levchenko et 1-2 par Hersi, ce dernier a décidé de faire 1-3 à la 79e minute.
Normalement, c'était une cause perdue.
À quel point cela s'est avéré différent. Koen van de Laak (à l'époque assez sous-estimé) a encaissé un penalty à la 83e minute. Là où tout le monde pensait encore que ce serait un objectif de connexion pour soulager la souffrance, un Luís Alberto Suárez s'est levé dans les dernières minutes du match. Sur une passe de Yuri Cornelisse, il a mis l'égalisation dans les cordes à la 89e minute et dans le temps additionnel, il a déterminé que le FC Groningen allait toujours prendre les points sur les instructions d'Erik Nevland.

Au tour de la galerie (derrière le but où sont tombés les trois derniers buts du FC), nous avons dû nous serrer les bras pour nous assurer que nous avions un rêve merveilleux ou si la victoire était une réalité.

Les larmes de Cornelisse

Du tour d'honneur, les larmes que Yuri Cornelisse – également à cause du penalty de quelques jours auparavant – sont restées avec moi le plus. La vie d'un supporter du FC Groningen n'est pas une question de roses, mais tout va bien ce jour-là. De telles expériences déterminent que vous êtes vert / blanc et – surtout – restez.

 

Twitter: @ PetervanderWal1

 

(Photo – Archives DvhN)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *.

*
*
You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Translate »