José Luis Chilavert (1965)

José Luis Félix Chilavert González (27 juillet 1965) était un gardien paraguayen qui était principalement actif en Amérique du Sud. Le gardien était connu pour ses nombreux buts. Souvent marqué par des pénalités et des coups francs, mais aussi pour son comportement parfois bizarre et passionné sur le terrain.

L'essentiel est que Chilavert était un grand gardien de but, qui est devenu le gardien mondial de l'année en 1995, 1997 et 1998. Il a joué pour l'équipe nationale du Paraguay 74 fois. Il a marqué huit fois.

Chilavert a commencé sa carrière au modeste Sportivo Luqueno, où il a fait ses débuts à l'âge de dix-sept ans. Le gardien de but a immédiatement fait bonne impression et après une courte période avec Guaraní Chilavert a rejoint le grand San Lorenzo en 1985. À Buenos Aires, Chilavert a joué pendant quatre saisons, mais le gardien de but n'a pas marqué.

Les années précédentes, il l'avait déjà trouvée; le compteur était à cinq buts. En 1988, Chilavert quitte la capitale argentine sans gagner de prix et se rend en Europe. Le Real Saragosse espagnol a attiré le gardien de but. Après trois ans, Chilavert a décidé de retourner à Buenos Aires, mais cette fois il a signé un contrat avec Vélez Sarsfield.

C'est devenu la période la plus réussie du gardien de but, à la fois individuellement et en équipe. Chilavert a remporté le championnat à quatre reprises, remporté la Copa Libertadores et a également remporté la Coupe du monde des équipes du club en battant le grand AC Milan en finale avec des joueurs tels que Dejan Savićević, Marcel Desailly, Zvonimir Boban et Paolo Maldini.

De plus, José Luis Chilavert est également devenu le gardien de but mondial de l'année en 1995, 1997 et 1998 et a été le premier gardien de but à réussir un triplé en 1999. En 2001, Chilavert fait ses adieux à Vélez Sarsfield après dix saisons pour essayer à nouveau en Europe. Au RC Strasbourg, il a remporté la Coupe de France en 2001, mais après cela, le meilleur est passé. Après un court passage avec Peñarol d'Uruguay, Chilavert termine sa carrière au club où il est devenu une star mondiale: Vélez Sarsfield.

(Photo: Wikipédia)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *.

*
*
You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Translate »