Sjaak Troost (1959)

Sjaak Jacob Troost (28 août 1959) a disputé 397 matchs pour Feyenoord entre 1978 et 1992, marquant cinq buts. Il a joué pour l'équipe d'Orange à quatre reprises.

Troost était un exemple typique de footballeur de club fidèle. Il a joué au plus haut niveau pendant treize saisons et est resté son club Feyenoord, malgré l'intérêt d'autres clubs (entre autres). Ajax et NAC), toujours fidèles. Troost a joué 329 matchs pour Feyenoord entre 1978 et 1992 dans lesquels il a marqué cinq buts. Il a remporté un titre national, quatre coupes KNVB et une Super Coupe.

Sjaak est né à Pernis et, quand il sera assez vieux, y jouera dans la jeunesse de DOTO (Through Development Until Relaxation). Ce club n'existe plus: le 1er juillet 2011, DOTO a conclu une fusion pratique avec l'autre association de football de Pernis; P.v.v. Excelsior Pernis. Ceci parce que le fardeau de la dette était devenu trop lourd pour l'ancien club de Troost. Troost a dix ans quand il quitte DOTO …

1977 est l'année où le nom de Troost apparaît pour la première fois dans le football professionnel. Feyenoord a vu l'opportunité dans le défenseur diligent et l'avait engagé sous contrat. Officieusement, Troost a été autorisé à apparaître pour la première fois lors du premier match amical contre le FC Groningen. Ses débuts en Eredivisie ont eu lieu le 9 avril 1978 lors d'une défaite 1-0 lors du match à l'extérieur contre le FC Volendam. Ceci après avoir frappé avec insistance à la porte proverbiale dans sa jeunesse en trouvant souvent le filet ennemi en tant que milieu de terrain diligent et travailleur.

Dans la jeunesse, il avait toujours été avant-centre, ce n'est que plus tard que Troost a commencé à jouer au milieu de terrain. À ce poste, j'ai également fait mes débuts en équipe première. En fin de compte, l'homme qui n'a jamais abandonné finirait sur la défense, comme arrière droit et aussi central. Beaucoup de gens se souviendront de Troost principalement comme un arrière droit. Ceci d'autant plus qu'il a obtenu le plus de succès à ce poste.

En partie à cause d'une fracture de la clavicule en 1979 lors d'un match d'entraînement contre le club au nom ambitieux et original: SHO (Steeds Hooger Oud-Beijerland), il a vraiment percé à nouveau dans la saison 81/82. Au début de cette saison, il a été informé qu'il pourrait mieux chercher un nouveau club, mais Sjaak a riposté dans la sélection.

Troost est apparu dans 29 matchs en 1983 lorsque le club de Rotterdam a remporté la ligue après avoir attendu dix ans en vain pour le titre national. Sjaak a marqué une fois cette saison lors d'une victoire 4-0 contre Fortuna Sittard. La saison est devenue complètement réussie lorsque la Dutch Cup a également été dirigée vers Rotterdam-Sud, aux dépens de Fortuna de Sittard à nouveau. Peter Houtman était l'homme célébré en produisant le seul but du match.

Troost n'était pas un amoureux sur le terrain, mais avait parfois du mal lui-même, comme en témoigne l'incident suivant: le juge de lignes Menzel a conclu en 1998 que le VVV'er Danny Hoekman avait frappé son adversaire direct Sjaak Troost au visage. L'arbitre était Van Swieten. Les traces du coup étaient sur le visage du Feyenoord: une lèvre épaisse et une fissure à côté de son nez.

Selon Sjaak Troost, Hoekman lui avait donné un coup de tête en seconde période. Troost a déclaré à ce sujet: «Nous nous chamaillions constamment les uns avec les autres. À un moment donné, Hoekman a dit: Arrêtons-nous maintenant. Quand j'ai voulu lui serrer la main, il m'a donné un coup de tête. »En 1990, Troost est également sorti battu. Maintenant, Troost a subi une fracture à la jambe compliquée lors d'un match d'entraînement. Pour cette raison, il n'a pas pu jouer pendant de nombreux mois.

Troost a également joué quatre fois pour l'équipe nationale néerlandaise et faisait partie de la sélection qui a remporté le championnat d'Europe de football en 1988. Il a fait ses débuts le 9 septembre 1987 lors d'un match amical avec la Belgique. Cela s'est terminé par un 0-0 sans effusion de sang et Troost a terminé les 90 minutes.

Ce qui aurait dû être son point culminant s'est avéré être une déception mineure. Le Championnat d'Europe 1988 en Allemagne a été remporté par Orange, Sjaak Troost était là, mais n'a jamais joué pendant une minute. Ceci alors qu'il avait bien fait dans la préparation. Après avoir éliminé Gary Lineker (2-2 contre l'Angleterre) et capturé le numéro «3», il ne semblait y avoir aucun problème. Mais ensuite, il y avait un Frank Rijkaard qui jouait Troost depuis la base. Certainement pas injustifié, mais amer pour le défenseur de Feyenoord.

Sjaak Troost a finalement participé à pas moins de 397 matchs officiels pour Feyenoord. Il a finalement pris sa retraite du football en juin 1992 à l'âge de près de 33 ans. Il est ensuite devenu le directeur commercial du club. En janvier 2018, il devient membre du conseil de surveillance de Feyenoord, où il succède à Rob Sloterboom. L'ancien défenseur a également une activité de vente et de conseil; Sjaak Troost & Partners et il est directeur de la Fondation Dirk Kuyt.

(Photo: Wikipédia)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *.

*
*
You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Translate »