KENTUDEZENOG

József Kiprich (1963)

József Kiprich (6 septembre 1963), alias le magicien de Tatabanya, a joué pour Feyenoord dans les années 1990 et est l'un des joueurs les plus populaires du club. Même des années après son départ, son nom était toujours chanté dans De Kuip.

Feyenoord a attiré Kiprich du FC Tatabánya en 1989. Avec l'arrivée de l'attaquant, une période de succès a commencé pour Feyenoord.  Le club a remporté la coupe quatre fois au cours de ces années et est devenu champion national en 1993. Avec Regi Blinker et Gaston Taument comme bouts d'ailes oscillantes, le Hongrois avait les manieurs idéaux à ses côtés et marquait régulièrement.
De plus, Kiprich était un spécialiste ultime des pénalités qui envoyait invariablement le gardien dans la mauvaise direction, puis envoyait le ballon dans le coin droit avec une glissade douce mais propre.

Après 128 matchs et 53 buts pour l'équipe de Rotterdam, Kiprich est parti pour Apoel Nicosia en 1995. Il a ensuite joué une autre saison pour le FC Den Bosch, avant de terminer sa carrière active en 2001 au FC Tatabánya, le club où son fils Dániel allait également jouer plus tard.

Kiprich a joué un total de 70 sélections pour la Hongrie, dans lesquelles il a marqué 28 fois. Il a fait ses débuts le 26 septembre 1984 lors du match de qualification du Championnat d'Europe 3-1 à Budapest contre l'Autriche. L'attaquant a disputé son 70e et dernier match international contre la Turquie le 6 septembre 1995 à Istanbul.

Comme mentionné, József Kiprich était incroyablement populaire à De Kuip. Même pas parce qu'il était un attaquant parfait, sa moyenne de buts n'est pas au-dessus de la moyenne. Non, l'anti-héros Kiprich était un joueur d'équipe qui se démarquait particulièrement par sa modestie et son attitude sympathique. Et cela dans une période de succès où le club a remporté de nombreux prix avec une excellente équipe.

(Photo: ANP – Marcel Antonisse)

Verder Bericht

Vorige Bericht

Laat een reactie achter

© 2020 KENTUDEZENOG

Thema door Anders Norén