KENTUDEZENOG

Reinier Lambertus 'René' van de Kerkhof (1951)

Reinier Lambertus «René» van de Kerkhof (16 septembre 1951) est LE frère jumeau du crack Willy van de Kerkhof, ailier droit comme poste et surnommé «l'aveugle».

Van de Kerkhof était un joueur de football rapide avec une grande envie d'aller de l'avant. Lui et son frère jumeau Willy ont été découverts à l'association amateur Helmond RKSV Mulo par l'entraîneur Kees Rijvers du FC Twente. Il a connu les meilleures années de sa carrière au PSV, où il a joué un total de treize saisons (dont trois avec les amateurs du PSV). Son surnom était «l'aveugle». Il était très rapide en tant qu'ailier, tirait le ballon en avant et courait après, mais perdait régulièrement de vue le fait qu'il avait encore un certain nombre de joueurs avec lesquels vous pouviez combiner. Son frère aîné Gerard a également joué professionnellement.

Après que Van de Kerkhof ait eu l'essentiel de sa carrière derrière son dos proverbial (FC Twente et PSV), il a opté pour une aventure étrangère. Il essaya d'abord, sans succès, de réussir avec le grec Apollon Smyrnis. Après 23 matchs (3 buts), il s'installe à Seiko Hong Kong. Cette aventure fut également de courte durée: Van de Kerkhof décida de revenir au «sport local» de Helmond. Le dernier club était Eindhoven, où il a disputé son tout dernier match en 1989.

Il a fait ses débuts avec l'équipe nationale néerlandaise le 28 mars 1973 lors du match à l'extérieur contre l'Autriche en vue des championnats du monde. Il faisait partie de la sélection pour la Coupe du monde 1974 (Allemagne) et 1978 (Argentine). Il a joué un total de 47 matchs pour l'équipe nationale néerlandaise dans lesquels il a marqué cinq fois.

Van de Kerkhof était un remplaçant en finale contre l'Allemagne de l'Ouest en 1974. En étudiant les images en 2006, il a été nommé meilleur joueur néerlandais dans ce match perdu.

Juste avant le coup d'envoi de la finale de la Coupe du monde en 1978, Van de Kerkhof a été pendant un moment au centre d'une émeute. Parce qu'il s'était cassé la main, il a joué avec une manchette en plâtre. Le capitaine argentin Passarella a exigé le remplacement de l'arbitre italien Gonella. Ce n'est que lorsque l'entraîneur national Ernst Happel a ensuite envoyé les joueurs néerlandais au vestiaire, Gonella a décidé de laisser la «main dure» de Van de Kerkhof.

En mars 2004, lui et son frère Willy ont été sélectionnés par Pelé pour la liste des 100 meilleurs joueurs de la FIFA.

René van de Kerkhof a épousé Johanna Maria Henrica Arnolda Duijmelinck en 1971 et est le père de Remon (1975) et Rianne (1979). Il vit avec l'ex-femme de son ancien coéquipier de club Harry Lubse. Il est un parent éloigné d'Annie van Stiphout.

(Photo: Wikipédia)

Verder Bericht

Vorige Bericht

Laat een reactie achter

© 2020 KENTUDEZENOG

Thema door Anders Norén