KENTUDEZENOG

Saeed Al-Owairan; le footballeur inoubliable de… Kees Jongkind

Le joueur de football inoubliable de… Kees Jongkind
Reporter Studio Sport et Andere Tijden Sport

Un joueur qui restera toujours avec moi est l'attaquant de l'équipe nationale d'Arabie saoudite: Saeed Al-Owairan. Lors de la Coupe du monde 1994 aux Etats-Unis, j'ai suivi les adversaires d'Orange pour le compte de Studio Sport. Le premier match de groupe de l'équipe nationale néerlandaise était contre les Saoudiens. Lors d'une conférence de presse du sélectionneur national Jorge Solari avant le match, les journalistes néerlandais présents ont tenté d'en savoir plus sur le prochain adversaire et notamment sur l'attaquant Al-Owairan. En qualifications, il avait marqué 18 des 28 buts. Je me souviens bien quand le célèbre Dick van de Polder a posé la question: «Pourquoi s'appelle-t-il le prince du désert?» Soudain, il y eut de l'hilarité partout parce qu'il avait mal prononcé le dernier mot. Cela donnait l'impression qu'il se demandait pourquoi Al-Owairan était appelé le prince du dessert au lieu du désert.

Saeed Al-Owairan

Je ne me souviens pas si Al-Owairan a joué un bon match contre les Pays-Bas. L'Orange a gagné avec beaucoup de chance avec 2-1 (tête de Taument). Ce n'est que lors du troisième match de groupe que nous avons pu voir de quoi le prince du désert était capable. J'étais derrière le but de De Goey lors du match Maroc – Pays-Bas. A la mi-temps, les temps forts de l'autre match du groupe F ont été présentés: Arabie Saoudite – Belgique. Là, le score à la mi-temps était de 1-0. Le but est apparu sur grand écran. Nous avons vu comment Al-Owairan a ramassé le ballon à la moitié de sa moitié de terrain et a commencé un énorme slalom. Pas un seul diable rouge n'a eu un pied contre le ballon. En pleine course, il n'a laissé aucune chance à cinq défenseurs et au gardien Preud'homme. Quand le ballon a touché le filet, il y avait une ahhh d'admiration à travers le stade où les Pays-Bas ont joué. L'action rappelait la ruée de Maradona contre l'Angleterre en 86. Grâce à cet objectif d'Al-Oweiran, sixième du classement des plus beaux buts de la Coupe du monde de l'histoire, l'Arabie saoudite a atteint la huitième de finale.

Le buteur arabe n'a jamais rejoint un club étranger simplement parce que la loi de son pays l'interdit. Entre 1988 et 2001, il a joué pour El-Shabab à Riyad. Fait remarquable: il a été suspendu pendant un an pour consommation d'alcool. Son surnom a été changé après son but en 1994 pour: Le Maradona des Arabes!

Cordialement,
Kees Jongkind
Reporter Studio Sport et Andere Tijden Sport

 

Verder Bericht

Vorige Bericht

© 2020 KENTUDEZENOG

Thema door Anders Norén